Tout comprendre sur les NFTs !

COMPRENDRE-LES-NFTS

NFT

TOUT COMPRENDRE SUR LES NFTs ! 

Les NFTs sont partout depuis quelques temps. Dans la presse et sur de nouveaux projets qui touchent parfois au e-commerce. Notre agence BigCheese Paris s’est donc intéressée à ce nouveau phénomène des NFTs. Après diverses recherches et actions menées sur le sujet, il faut bien l'avouer, grâce aux NFTs les opportunités sont variées afin de se différencier. 

Mais, que se cache-t'il derrière ce terme de “NFT” ? BigCheese Paris revient en détail sur leur utilisation et leur utilité pour vous permettre de tout comprendre sur le sujet ! 

Définition d'un NFT 

NFT, c’est l’abréviation du terme anglais “Non Fungible Token”. Soit “Jeton Non Fongible” en français. 

Que signifie “non fongible” ? L’adjectif “fongible” est tout d’abord un terme économique qui fait référence à un bien/actif pouvant être échangé contre un autre bien ou un autre actif de même valeur. Par exemple, un billet de 10 € est fongible, car il peut facilement être échangé contre un autre billet de 10 € de même valeur.

Un élément « non fongible » ne peut pas être échangé contre quelque chose de valeur égale. Il est échangé par de l’argent, ou de la cryptomonnaie. Une parcelle de terrain est non fongible, car chaque terrain a ses propres caractéristiques en fonction du lieu, de la taille. Trouver une autre parcelle dont la valeur est strictement identique est difficile, voire impossible. 

Un autre élément non fongible, c’est l’art puisque chaque œuvre a une valeur subjective. Chaque parcelle ou œuvre s'achètera avec de l’argent (euros, dollars, crypto…).

Donc par définition, un NFT est donc un bien numérique unique, non reproduisible car non fongible qui s’échange par crypto monnaie ou par d’autres monnaies en fonction des projets NFT. 

Ces NFTs sont en circulation depuis 2014, et ils sont variés. 

Généralement, un NFT c'est : une image qui devient un objet de collection par sa rareté. Comme les 11 111 Unirexes lancés par BigCheese Paris & Studio Zérance qui sont des images uniques. 

Mais, un NFT peut être aussi une chanson, une œuvre d’art reproduite, un tweet, un GIF, un item dans un jeux vidéo…

À la base, le monde numérique est dominé par la copie. Grâce aux NFTs et à la blockchain, tout peut donc être “tokenisé”. Chaque image, tweet ou autre devient unique.

Image

Le rôle déterminant de la blockchain

Chaque NFT a donc un certificat d’authenticité attribué par la blockchain. La blockchain est une base de stockage disposant d’un haut niveau de sécurité. 

Tout NFT inscrit dans la blockchain ne peut être modifié ou falsifié, ce qui permet d’identifier la date de sa création, son propriétaire (car un NFT appartient à une seule et unique personne physique), ou l’objet qu’il représente. 

C’est donc la blockchain qui rend chaque objet numérique (image, chanson, tweet, GIF…) unique et non copiable. 

À savoir qu’il y a plusieurs blockchains. Unirexcity est sous la blockchain Solana. Pourquoi ? Car les transferts de données sont beaucoup plus rapides sur Solana. La plateforme présente des innovations de pointe pour nos véhicules, d’où notre choix de cette blockchain. 

Mais, selon les projets, les blockchains sont différentes en fonction des cryptomonnaies (la majorité des projets sont sous Ethereum ETH et (SOLANA) (SOL)).

Le rôle de la cryptomonnaie

Un NFT s’achète et s’échange alors le plus souvent avec de la cryptomonnaie. Le prix de chaque NFT est différent. Comme il est non fongible (unique), sa valeur marchande fluctue en fonction du marché. Généralement, avec le temps chaque NFT prend un peu plus de valeur chaque jour. 

Vous pourrez donc acheter vos NFTs “Unirexcity” avec la crypto-monnaie SOLANA (SOL), uniquement sur le marché secondaire car le MINT a déjà eu lieu ! 

Vous pouvez aussi acheter d’autres NFTs avec du SOLANA ou de l’Ethereum en fonction des projets qui vous plaisent ! Vous pouvez Minter des NFTs sur les sites internets de projets dédiés comme c’était le cas pour UnirexCity. 

Mais, il y a aussi des marketplaces de NFT. La plus connue est OpenSea, il y a aussi Solanart, vous pourrez y retrouver les plus beaux NFTs qui correspondent au marché secondaire.

Pourquoi s'acheter un NFT ?

La rareté :

Un NFT ne peut avoir qu’un seul propriétaire. Il est donc intéressant d’acheter sur un bien particulier en premier, avant que quelqu’un d’autre n’en devienne le propriétaire exclusif. Chaque projet NFT crée des emballements, car ce sont toujours des éditions limitées. Et, ces NFTs se revendent toujours plus cher sur le marché secondaire. 

L’art de collectionner

Les NFTs sont des cartes à collectionner pour des personnes assez aisées. Chaque carte à une valeur différente. C’est le marché qui leur attribue des prix, leur valeur fluctue. Les NFTs, c’est un peu comme le marché de l’art. On peut spéculer sur des NFTs, les acheter en espérant les revendre plus chers dans le futur lors de ventes aux enchères.

Enfin, comme expliqué les NFTs font partie du WEB 3.0, elles sont l'avenir ! Mais, cet article n'est pas un conseil d'investissement. Le marché des NFTs peut aussi s'avérer dangereux et risqué quand on ne s'y connaît pas ! Soyez prudents ! 

NOTRE AVIS

"Par le WEB 3.0, les NFTs sont le futur. Pour assurer son avenir dans le e-commerce, il faudra passer par les NFTs".

FAITES CROQUER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *