Snack Content : Le contenu star des réseaux sociaux

GLOBAL DESIGN

SNACK CONTENT

Pourquoi la création de snack content est-elle devenue si déterminante sur les réseaux sociaux  ?

De plus en plus de contenu est produit et les différents canaux sont donc de plus en plus encombrés. Les marques doivent alors faire face à des problématiques qui se multiplient. Pour les résoudre, un moyen est possible, celui de se démarquer en publiant du contenu qui saura capter l'attention des utilisateurs noyés dans l'information. 

Le Snack Content original est surement une des meilleures options pour les entreprises. Dans ce cas, quel type de contenu produire pour réussir ? 

Constat de l'évolution de la production de contenu sur les réseaux sociaux

En 2021, le temps d'attention moyen sur Internet est d'environ 8 secondes. D'où l'importance d'arriver à capter son audience afin d'être lu ou d'être écouté assez longtemps. Il est donc évident que les visuels basiques ne peuvent plus fonctionner comme il y a quelques années. L'exigence créative est devenue bien plus supérieure.

Les internautes s'attendent à du brand content authentique et à du contenu qualitatif. Cela passe par une création sur-mesure pour chaque réseau social qui deviennent de plus en plus animés, avec l'explosion du format vidéo.  Il faut aussi penser à adapter les créations aux mobiles. En fin de compte, le terrain de jeu est grand et les possibilités sont immenses pour faire vivre une véritable expérience aux utilisateurs. 

Mais qu'est-ce que le snack content ? 

L'enjeu sur les réseaux sociaux est d'accrocher le maximum de followers qui sont devenus de moins en moins attentifs. Pour les capter, il faut alors leur proposer un contenu rapide à consommer tel qu'un snack. Ce contenu doit être court et facile "à grignoter" pour les capter immédiatement. Le rôle ce snack content est essentiel il permet de faire vivre la marque auprès de ses clients. Il faut alors créer des publications immersives et percutantes qui sauront à chaque fois ou presque, retenir l'attention des internautes. 

Ces multiples contenus peuvent prendre différentes formes : 

  • Texte : articles ou courts post (250 mots maximums) et tweets (280 caractères maximum). 
  • Images : carrousel d'images, gif animé, mème (image humoristique et virale), photo légendée.
  • Audio : podcast sur Spotify, Apple Podcasts, Deezer ou Google Podcasts.
  • Audiovisuel : vidéos courtes de 5 minutes maximum avec sous-titrage et motion design.

Comment créer un snack content efficace ? 

Il n'y a pas forcément de recette miracle pour produire à chaque fois un snack content percutant et efficace. Mais il peut être intéressant de suivre certaines règles. 

Adapter le format à la plateforme

Pour qu'un snack content fonctionne, il doit se faire remarquer sur les différentes plateformes. Ces dernières sont d'ailleurs multiples, et c'est elles qui vont déterminer le choix du contenu à publier. 

Plus clairement, sur Instagram, il faudra se tourner vers des contenus courts mais surtout impactants. Les "rééls" sont toujours intéressants. Ce sont de courtes vidéos qui durent au maximum 15 secondes. Sinon, il faut retourner aux basics qui fonctionnent toujours parfaitement, en choisissant des photos légendées. 

Sur Twitter, les courtes vidéos fonctionnent bien, mais il semble plus pertinent d'opter pour du texte accompagné d'une photo. 

Sur le réseau social Facebook, il faut publier des vidéos qui ont une durée comprise entre 3 et 4 minutes. Les vidéos sont très populaires sur Facebook avec leur onglet "Watch" qui fait défiler du contenu varié dans notre fil d'actualité. 

Pour ce qui est de Linkedin, le réseau social professionnel, le mieux est de poster des carrousels d'images accompagnés de texte. Ce contenu est très engageant. 

Concevoir un contenu pour mobile

Il est important de travailler dans une logique de mobile first. Les snack contents doivent toujours être pensés, créés et optimisés pour une consommation sur smartphone. La plupart des utilisateurs consultent leurs réseaux sociaux sur smartphone voir sur tablette. Surtout pour une utilisation personnelle sur Instagram, Facebook et Twitter.

D'après Digital Report, 99% des utilisateurs de réseaux sociaux s'y connectent via leur smartphone.

Envoyer du snack sans gaver

Les algorithmes changent, à présent il faut publier moins mais mieux pour être performant. Surtout, il faut être prudent pour ne pas gaver les internautes. Une stratégie semble donc pertinente pour les marques ; c'est celle de varier les contenus courts et longs sur les différents réseaux sociaux. Les contenus plus courts comme le snack content vont être l'occasion de rediriger les consommateurs vers des vidéos plus longues par le biais de réels, ou de stories par exemple. 

Réussir à générer un passage à l'action

Le but premier et ultime pour les marques à travers l'utilisation du snack content est de capter l'attention de l'internaute très rapidement. Mais ce contenu est avant tout une amorce pour encourager une action. Avec ce content, l'internaute peut ainsi accéder à des pages produits sur le website des marques. Ou alors, cela permettra d'accéder à un contenu plus riche, tel qu'un article de blog ou une vidéo. 

Les réseaux sociaux et le snack content construisent une expérience utilisateur unique ; mais ils sont surtout  des leviers qui permettent de générer des ventes pour les marques. 

L'AVIS DE LA BIGTEAM :

"Le snack content est le meilleur contenu pour capter l'attention des internautes. Mais attention à ne pas les gaver !"

FAITES CROQUER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *